Accueil cinéma Acteurs Chen Kun, le grand espoir du cinéma chinois
Chen Kun, le grand espoir du cinéma chinois PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Nicolas Jucha   
Jeudi, 03 Décembre 2009 08:44

Chen Kun, le grand espoir du cinéma chinois

Le cinéma chinois regorge d'acteurs et actrices plus ou moins talentueux. Parmi eux, Chen Kun fait figure de grand potentiel, notamment en raison de son physique avantageux. La rédaction d'Ici la Chine vous propose un portrait de cet artiste qui assure également une carrière de chanteur.

陈坤 Chen Kun

Nom anglais : Aloys Chen
Aussi appelé Chan Kwan

Chanteur et acteur

Né le 4 février 1976 à Chongqing
1,76m
65kg

Signe astrologique chinois : Dragon
Deux frères et une soeur (aujourd'hui décédée)
Il vit à Pékin

A noter

-Chen Kun mène une double carrière d'acteur et de chanteur à succès
-Formé à l'Académie du Cinéma de Pékin, Chen Kun a jusqu'à présent beaucoup tourné sur le petit écran. Ses principales apparitions au cinéma ont eu lieu dans "Balzac et la petite tailleuse chinoise", "The Knot" et plus récemment "Painted Skin".
-comme beaucoup de stars locales, Chen Kun a eu l'honneur de faire partie du relais de la flamme olympique avant les Jeux Olympiques 2008 à Pékin.

Chen Kun, un acteur en devenir

Un acteur qui n'a pas peur du travailEn Chine, quand on pense aux jeunes acteurs ayant le potentiel pour devenir de grandes stars, le nom de Chen Kun revient souvent. A 32 ans, Aloys Chen, de son nom anglais, n'a pourtant pas encore atteint une renommée internationale comparable à Zhang Ziyi ou Chow Yun Fat.

Mais le jeune homme, découvert en France grâce à son rôle dans «Balzac et la petite tailleuse chinoise», semble avoir les armes en main pour faire une énorme carrière : du talent et un physique plus qu'avantageux lui valant une grande popularité auprès du public féminin.

Mais avant de devenir artiste (il est aussi chanteur), Chen Kun a connu les difficultés inhérentes à une famille modeste. Pour financer ses études et soutenir financièrement ses proches, il travaillait en parallèle des cours qu'il suivait (il a notamment été serveur dans un night club).

Apprécier la vie et le travail

Mais plutôt que de lui faire perdre du temps, cette expérience semble lui avoir forgé un caractère optimiste et combatif. Aujourd'hui, l'intéressé se présente lui-même comme peu avare d'efforts, et capable de supporter de grandes charges de travail. Notamment parce qu'il apprécie ce dernier, comme le montre sa devise : «apprécie la vie, apprécie le travail».

C'est en 1995 que la carrière de Chen Kun dans le monde du spectacle semble avoir été lancée, lorsque son professeur de musique estime qu'il a un potentiel considérable. Il l'encourage à s'investir dans la musique, et la même année il intègre le China National Song and Dance Ensemble.

Diplômé à l'Académie du cinéma de Beijing

L'année suivante, son futur s'oriente vers le 7e art quand il intègre la prestigieuse Beijing Film Academy (Académie du cinéma de Beijing), qui a notamment formé les réalisateurs Chen Kaige et Zhang Yimou. Il est diplômé en 2000 dans la section «Interprétation» au sein d'une brillante promotion qui comporte Vicky Zhao Wei et Huang Xiao Ming.

Ses études à peine achevée, le jeune acteur reçoit déjà des propositions pour la télévision et le cinéma. D'ailleurs, il avait fait ses débuts sur le grand écran dès 1999 avec un rôle secondaire dans le film  historique National Anthem (Hymne National) de Wu Ziniu.

Mais c'est dans des séries télévisées qu'il perce de manière significative, et enchaîne les rôles. Rapidement, il devient une valeur sûre, et regoûte aux joie du cinéma en 2002 avec «Balzac et la petite tailleuse chinoise».

Balzac et la petite tailleuse chinoise, la première consécration

Un acteur qui n'a pas peur du travailLe film, co-production sino-française réalisée par Dai Sijie, adaptant sa propre nouvelle du même nom, est un succès auprès de la critique. Chen Kun y interprète l'un des trois rôles principaux aux côtés de Zhou Xun, qui joue la petite tailleuse, et Liu Ye.

Le film est diffusé en avant première au Festival de Cannes 2002 le 16 mai, et se retrouve nominé pour de nombreuses récompenses cinématographiques comme les Golden Globes 2003 (meilleur film en langue étrangère), les Golden Horse Awards 2003 (meilleure adaptation scénaristique) ou encore les Hongkong Film Awards 2004 (meilleur film asiatique)...

Dans la peau de l'amant du personnage interprété par la belle Zhou Xun, il est pour la première fois découvert par le public international, notamment français. Chen Kun est alors considéré comme l'un des grands espoirs masculins du cinéma chinois, mais la suite de sa carrière ne vas pas suivre une ascension régulière...

Zhou Xun, la partenaire récurrente

Au contraire, en 2003, il se retrouve au casting de l'incertain «Kung Fu Girls», un film d'Alice Wang qui ne restera pas dans les annales. S'il continue d'enchaîner les rôles sur le petit écran, on ne le retrouve au cinéma qu'en 2004.

Il joue alors dans deux comédies romantiques aux côtés de celle qui devient sa partenaire presque récurrente : Zhou Xun. Tout d'abord dans «Westlake Moment» de Yang Zi, un film moyennement reçu par les observateurs, et «Baober in Love», un long métrage plus expérimental signé Li Shaohong.

Pour sa performance dans le premier film, il est nominé comme meilleur acteur aux prestigieux Golden Horse Awards de Taïwan 2005. Grâce au second, qui remporte un plus large succès, Chen Kun repart avec le titre de meilleur acteur au Beijing Student Film Festival 2004.

The Knot, la carrière de Chen Kun s'accélère

L'affiche du film The KnotSuffisant pour réellement faire décoller sa carrière cinématographique ? Pas vraiment,  celle-ci piétine un peu jusqu'à ce qu'il frappe un grand coup en 2006 via le film «The Knot» réalisé par Yin Li, dans lequel Chen Kun partage la vedette avec les jolies Li Bingbing et Vivian Hsu.

Le film, qui parle d'une histoire d'amour impossible, est un succès au box-office et auprès de la critique. Le long métrage est élu meilleur film aux Beijing Students Film Festival (Prix du jury), aux Golden Rooster Awards et aux Huabiao Film Awards en 2007, trois des plus prestigieuses récompenses cinématographiques de Chine continentale.

Mais les récompenses ne s'arrêtent pas là, puisque Li Bingbing est élue meilleure actrice aux Hundred Flowers Awards 2008. Chen Kun, lui, rafle le gros lot avec le titre de meilleur acteur au Huabiao Film Awards 2007, une nomination aux Golden Rooster Awards, et une seconde consécration aux Beijing Student Film Festival la même année.

Guerrier sentimental dans Painted Skin

Par la suite, il retrouve la réalisatrice Li Shaohong dans «The Door» (2007), où il incarne le personnage principal puis il apparaît dans «Playboy Cop» (2008), de Ma Jingle, dans lequel il partage le haut de l'affiche avec Shawn Yue.

Son dernier grand rôle reste néanmoins son personnage de Wang Sheng dans le succès commercial «Painted Skin» (2008), de Gordon Chan. Au sein d'un casting prestigieux (Donnie Yen, Zhou Xun, Vicky Zhao Wei, Betty Sun...), il interprète l'un des rôles majeurs, au centre d'un triangle amoureux avec Vicky Zhao Wei et Zhou Xun.

Le style Chen Kun

Un guerrier sentimental dans Painted SkinRapidement considéré comme l'une des grandes vedettes à venir du cinéma chinois, Chen Kun tarde à vraiment dépasser l'image du beau gosse. Bon acteur, il l'est incontestablement, grand acteur, il doit encore travailler dur pour y aspirer...

Souvent associé à Zhou Xun (4 films en commun jusqu'à ce jour), Chen Kun a surtout joué dans des rôles romantiques, y compris dans «Painted Skin», à l'origine présenté comme un film d'horreur (mais qui se classe plutôt dans le genre fantastique selon les critères occidentaux).

Un manque de variété qui fait sûrement défaut à cet acteur qui a pourtant tous les atouts pour devenir une référence.

Chen Kun le chanteur

En parallèle à sa carrière d'acteur, Chen Kun est également un chanteur réputé sur la scène sinophone. Une caractéristique assez fréquente en Asie, où de nombreuses célébrités assurent à la fois des carrières de chanteurs et d'acteurs (Andy Lau en est un parfait exemple), voire même de présentateurs télé (Rainie Yang par exemple).

Pour le moment, l'artiste n'a sorti que deux albums, «Osmosis» en 2004, et «To Come true again» en 2006. Le premier album mélange différents styles et influences même s'il est principalement mandopop, le second est plus tourné rythm and blues.

Ces deux opus ont rencontré un relatif succès, ce qui laisse dire aux observateurs que Chen Kun a réussi à rencontrer le succès aussi bien dans le cinéma que la musique. En 2005, il a notamment remporté le titre de chanteur de Chine continentale le plus prometteur aux CCTV-MTV Music Awards.

Filmographie

2008 : Painted Skin (畫皮 Huapi)
2008 : Playboy Cop (花花型警Hua hua xing jing)
2007 : The Door (門 Men)
2006 : The Music Box (理髮師Li fa shi )
2006 : The Knot (雲水謠 Yun shui yao)
2004 : Baober in Love (戀愛中的寶貝 Lian Ai zhong de Bao Bei)
2004 : Westlake Moment (鴛鴦蝴蝶 Yuan yang hu die )
2003 : Kungfu Girls (Kongshoudao shanu zu)
2002 : Balzac et la petite tailleuse chinoise  (2002)                    
1999 : National Anthem (國歌 Guoge)

Rôles dans des séries télé

2008 : Gu Meng 故梦
2008 : Zhu Jia Hua Yuan (朱家花园) as Li Bo Wen (2008)
2008 : C'est La Vie, Mon Cheri (Endless Love)
2006 : The Conquest as Fan Li
2004 : Feng Yu Xi Guan 风雨西关
2004 : Shuang Xiang Pao 双响炮
2004 : Hao Xiang Hao Xiang Tan Lian Ai 好想好想談戀愛
2004 : Chang Jian Xiang Si 长剑相思
2003 : Vancouver
2003 : Pink Ladies
2003 : The Story of a Noble Family
2003 : Hong Se Di Tan Hei Se Meng
2002 : Family Business
2002 : Only You
2001 : Fei Ni Bu Ke
2000 : Love Story in Shanghai (像霧像雨又像風)

Récompenses

Meilleur acteur au Huabiao Film Awards 2007 pour son rôle dans The Knot
Meilleur acteur au Beijing Students Festival 2007 (choix des étudiants) pour son rôle dans The Knot
Meilleur acteur au Beijing Students Festival 2004 (choix des étudiants) pour son rôle dans Baober in love
Nominé comme meilleur acteur aux Golden Horse Awards 2005 pour son rôle dans Westlake Moment
 
Bookmark and Share
Accueil cinéma Acteurs Chen Kun, le grand espoir du cinéma chinois
billet avion
'You are the apple of my eye', ou les chroniques d'une jeunesse taïwanaise

article thumbnail

«You are the apple of my eye» est le succès taïwanais de l’année 2011. Adapté d’un roman, il est représentatif de la jeunesse de Taiwan des années 90.


'The Road Home', l'amour à la campagne

article thumbnail

«The Road Home » fait partie des films qui ont façonner la réputation internationale de Zhang Yimou. C'est aussi le long métrage qui a révélé l'actrice Zhang Ziyi au monde.


Maggie Cheung, icône du cinéma malgré elle

article thumbnail

Avec plus de 70 films aux côtés des plus grands cinéastes à son actif, Maggie Cheung est devenue une véritable icône du cinéma asiatique. Paradoxalement, elle ne s’est jamais sentie actrice [ ... ]


'1911' : le début d'une nouvelle ère en Chine

article thumbnail

Sortie près de cent ans jours pour jours après la Révolution Chinoise, «1911» est une œuvre historique relatant la chute de l'empire Qing. Avec Jackie Chan en tête d'affiche, le film se veut  [ ... ]


Gong Li, l'ambassadrice du cinéma chinois

article thumbnail

Révélée sous la coupe du réalisateur Zhang Yimou, Gong Li ne cesse de faire des étincelles. Devenue une véritable légende du cinéma chinois, l’actrice à la beauté intemporelle est aujour [ ... ]


Annuaire Asie (Japon, Chine, Inde, Coree, Vietnam, Thailande, Cambodge, Laos, ...) < >