Accueil cinéma Films 'Mei Lanfang', la légende de l'Opéra de Pékin revue par Chen Kaige
'Mei Lanfang', la légende de l'Opéra de Pékin revue par Chen Kaige PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Nicolas Jucha   
Vendredi, 13 Novembre 2009 08:15

'Mei Lanfang', la légende de l'Opéra de Pékin revue par Chen Kaige

Plus grand acteur qu'ait connu l'Opéra de Pékin, Mei Lanfang méritait largement un film retraçant sa vie. Le célèbre réalisateur Chen Kaige a relevé le défi en s'appuyant sur plusieurs acteurs expérimentés comme Leon Lai et Zhang Ziyi.

Fiche du film

Titre original : Mei Lanfang 梅兰芳

Titre international : Forever Enthralled

Réalisateur : Chen Kaige

Scénaristes : Chen Kaige, Yan Geling, Chen Kuo-Fu

Réalisation : 2008, Chine

Acteurs principaux : Leon Lai (Mei Lanfang adulte), Yu Shaoqun (Mei Lanfang jeune), Zhang Zi (Meng Xiaodong), Sun Honglei (Qi Rushan), Chen Hong (Fu Zhifong)

Genre : Biographie/Opéra de Pékin/Histoire

2h40 environ

A noter

-initialement prévue pour jouer la femme de Mei Lanfang, Gillian Cheung a finalement été «coupée au montage». Son tort ? Avoir été impliquée dans l'affaire des photos pornographiques du scandale «Edison Chen». Les descendants de Mei Lanfang auraient en effet mis leur veto à la présence de l'actrice dans le film.

-alors que le film s'annonce comme un blockbuster en Chine, on peut s'étonner que le site officiel du film, instrument de promotion important, ne comporte pas de version anglaise et se limite à l'usage du chinois mandarin.

L'histoire : l'ascension d'une star

Yu ShaoqunLe film raconte l'histoire de Mei Lanfang, plus grand acteur de l'histoire de l'Opéra de Pékin, spécialisé dans les rôles féminins. Le spectateur suit d'abord les pas du comédien étant jeune (interprété par Yu Shaoqun) : il se forge une popularité et va jusqu'à surpasser son maître pour devenir la référence de l'Opéra.

Puis on en vient à la vie de Mei Lanfang à l'age adulte (Leon Lai) : sa relation avec une actrice d'Opéra spécialisée dans les rôles masculins, Meng Xiaodong (interprétée par Zhang Zi), son départ aux Etats-Unis pour y promouvoir son art, et sa résistance symbolique face à l'envahisseur japonais durant la Seconde guerre mondiale...

Mei Lanfang, une des fiertés de la culture chinoise

Il n'est peu être pas très connu en Occident, peu considéré par les jeunes générations chinoises, mais pourtant, Mei Lanfang fait partie de ces hommes et femmes qui ont marqué leur époque. A lui seul, il a assuré la promotion de l'Opéra de Pékin hors de Chine (notamment aux Etats-Unis et au Japon), et son jeu d'acteur a influencé toutes les générations qui lui ont succédé.

Réaliser une biographie sur sa vie représentait donc un challenge de taille. Chen Kaige semblait l'un des seuls réalisateurs chinois capable de le relever.

Notre avis : un excellent film sur l'Opéra de Pékin

Zhang Ziyi et Leon LaiPeut-on, en moins de trois heures, faire une biographie fidèle et complète de l'un des grands personnages de l'histoire culturelle chinoise ? Visiblement, Chen Kaige a eu du mal, si bien qu'après de nombreuses retouches, il a bouclé son long métrage en 2h40.

Peut être un peu long pour tenir un spectateur en éveil, mais en même temps bien peu pour évoquer tous les épisodes importants de la vie de Mei Lanfang. Ce que l'on pourra apprécier du film de Chen Kaige, c'est une certaine fidélité historique qui évite au long métrage de partir dans des excès anti-japonais ou romantique.

On nous parle de la relation extra conjugale avec l'actrice Meng Xiaodong, de la résistance de l'acteur face aux occupants japonais qui voulaient le faire jouer pour leur compte... mais jamais à l'excès, ce qui est appréciable.

S'il n'atteint pas la beauté visuelle du chef d'oeuvre «Adieu ma concubine», «Forever Enthralled» (nom du film en anglais) se révèle excellemment filmé et nous plonge agréablement dans l'univers de l'Opéra de Pékin. La patte de Chen Kaige est ici indéniable.

Les acteurs s'en sortent quant à eux plutôt bien, en particulier Yu Shaoqun dans la peau du jeune Mei Lanfang. Si Leon Lai est parfois un peu trop inexpressif, il tient néanmoins son statut pour être crédible et montrer l'image d'un Mei Lanfang réservé mais digne, féminin sur scène mais réellement homme en dehors.

Les personnages secondaires sont eux aussi bien interprétés par Zhang Zi (Meng Xiaodong), Sun Honglei (Qi Rushan) ou encore Chen Hong (Fu Zhifong) dans le rôle de la femme de Mei Lanfang.

L'univers de l'Opéra de Pékin bien représentéMais pour en revenir à notre question initiale, moins de trois heures ne suffisent vraiment pas pour retracer la vie d'un homme comme Mei Lanfang : son travail de promotion de l'Opéra de Pékin à l'étranger se limite à une séquence aux Etats-Unis, son amitié avec certaines personnalités occidentales comme Charlie Chaplin n'est pas évoquée...

Surtout, le film se termine un peu brusquement, comme s'il n'y avait plus de place sur les bobines, alors que l'histoire évoque la vie de Mei Lanfang durant l'occupation japonaise et son refus de jouer pour l'armée d'invasion.

Rien n'est dit sur les 16 dernières années de sa vie, ce qui peut induire en erreur le spectateur ne connaissant rien de la vie de cet acteur légendaire.
Mei Lanfang
 
Bookmark and Share
Accueil cinéma Films 'Mei Lanfang', la légende de l'Opéra de Pékin revue par Chen Kaige
billet avion
'You are the apple of my eye', ou les chroniques d'une jeunesse taïwanaise

article thumbnail

«You are the apple of my eye» est le succès taïwanais de l’année 2011. Adapté d’un roman, il est représentatif de la jeunesse de Taiwan des années 90.


'The Road Home', l'amour à la campagne

article thumbnail

«The Road Home » fait partie des films qui ont façonner la réputation internationale de Zhang Yimou. C'est aussi le long métrage qui a révélé l'actrice Zhang Ziyi au monde.


Maggie Cheung, icône du cinéma malgré elle

article thumbnail

Avec plus de 70 films aux côtés des plus grands cinéastes à son actif, Maggie Cheung est devenue une véritable icône du cinéma asiatique. Paradoxalement, elle ne s’est jamais sentie actrice [ ... ]


'1911' : le début d'une nouvelle ère en Chine

article thumbnail

Sortie près de cent ans jours pour jours après la Révolution Chinoise, «1911» est une œuvre historique relatant la chute de l'empire Qing. Avec Jackie Chan en tête d'affiche, le film se veut  [ ... ]


Gong Li, l'ambassadrice du cinéma chinois

article thumbnail

Révélée sous la coupe du réalisateur Zhang Yimou, Gong Li ne cesse de faire des étincelles. Devenue une véritable légende du cinéma chinois, l’actrice à la beauté intemporelle est aujour [ ... ]


Annuaire Asie (Japon, Chine, Inde, Coree, Vietnam, Thailande, Cambodge, Laos, ...) < >