Personnages de la littérature chinoise : Hu la Troisième, Vipère d'une Toise (Au bord de l'eau) PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Nicolas Jucha   
Mercredi, 25 Novembre 2009 14:48

Personnages de la littérature chinoise : Hu la Troisième, Vipère d'une Toise (Au bord de l'eau)

Au sein des 108 héros du Mont Liang, Hu la Troisième est l'une des trois seules femmes à s'être fait une place. Epouse de Wang Ying, le Tigre Nain, elle se caractérise par une grande habileté au combat, qui lui vaut le surnom de Vipère d'une Toise.

A voir également


Roman dont le personnage fait partie : Au bord de l'eau, de Shi Nai'an

Fiche du personnage

Nom : Hu la Troisième (Hu San Niang 扈三娘)

Surnom en français : Vipère d'une Toise
Surnom en anglais : Ten Feet of Steel
Surnom en chinois : yī zhàng qīng 一丈青

Position dans la bande du Mont Liang : 23e astre terrestre
Chapitres où il apparaît : 47, 48, 50, 64, 97
Chapitre où il quitte l'histoire : 97 (meurt d'un projectif de Zheng Mojun reçu en plein visage lors de la bataille de Muzhou)

Une guerrière redoutable

Une guerrière redoutableFille de Lord Hu (Hu Dagong 扈太公), le chef du village de la famille Hu, Hu la Troisième est l'un des personnages féminins les plus importants du roman «Au bord de l'eau», l'un des trois seuls à faire partie de la bande des 108 étoiles.

D'apparence agréable, elle n'en est pas moins une guerrière redoutable armée de deux sabres longs. Elle apparaît dans le récit lors de la troisième et dernière bataille de l'armée de Song Jiang contre le village de la famille Zhu.

Elle prend part aux hostilités car sa famille a un traité d'alliance avec les Zhu -Hu la Troisième est d'ailleurs promise en mariage à Zhu Biao, le plus jeune héritier Zhu- et elle fait alors l'étalage de ses talents de guerrière, insoupçonnés par la plupart des membres du Mont Liang.

L'épouse du Tigre Nain

L'épouse du Tigre NainLe premier à vouloir se mesurer à elle est Wang Ying, connu précédemment dans le roman pour se chercher une concubine. Avec Vipère d'une Toise, il s'imagine avoir une proie facile, et décide de la capturer pour en faire son esclave...

C'est finalement lui qui ne tient pas la comparaison armes en mains, et est fait prisonnier, tout comme ses deux frères d'armes Ou Peng et Ma Lin. Il faut alors un stratagème, avec Song Jiang pour appât, afin d'attirer la femme guerrière dans un piège permettant à Lin Chong de la capturer...

Traitée avec les meilleurs égards par Song Jiang, elle se laisse alors convaincre d'intégrer la bande de ce dernier, et d'épouser Wang Ying, celui là même qu'elle avait vaincu sur le champ de bataille.

La situation est assez ambiguë puisque son frère Hu Cheng avait cherché à la faire libérer en échange de Zhu Biao. Mais ce dernier a été tué sur le chemin du camp de Song Jiang par le féroce Li Kui, qui a ensuite massacré «par erreur» l'ensemble de la famille Hu (seul Hu Cheng s'enfuit), faisant de Vipère d'une Toise une orpheline.

Aucune tentative de vengeance de cette dernière envers Li Kui n'est mentionné dans la suite du roman...

Héroïne d'un Opéra de Pékin

Hu la Troisième va devenir l'un des leaders de la cavalerie de Liangshan et participer aux campagnes militaires des 108 héros contre les Tartars puis les rebelles du sud après l'amnistie impériale.

Bien que redoutable sur le champ de bataille, elle périra tragiquement aux côtés de son époux lors de la campagne contre Fang La, à la bataille de Muzhou.

Elle perdra toute notion de prudence en voyant Wang Ying se faire transpercer par la lance du redoutable Zheng Mojun (guerrier et sorcier), et succombera d'un projectile reçu en plein visage en tentant de venger son mari.

Elle reste l'un des personnages les plus emblématiques du roman «Au bord de l'eau», puisqu'elle est l'une des trois seules femmes à faire partie des 108 héros. Une pièce de l'Opéra de Pékin, qui reprend l'épisode des attaques contre la famille Zhu, en fait l'une de ses héroïnes principales.
 
Bookmark and Share
billet avion
Annuaire Asie (Japon, Chine, Inde, Coree, Vietnam, Thailande, Cambodge, Laos, ...) < >