Personnages de la littérature chinoise : Zhu Tong, Belle Barbe (Au bord de l'eau) PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Nicolas Jucha   
Vendredi, 04 Décembre 2009 15:53

Personnages de la littérature chinoise : Zhu Tong, Belle Barbe (Au bord de l'eau)

Guerrier de talent, Zhu Tong est avant tout un personnage à la valeur morale sans égal. Recruté de force dans l'équipe de Song Jiang, il apparaît comme l'un des héros au visage les plus humains du récit, et sera donc logiquement en mauvais termes avec le rustre et brutal Li Kui.

A voir également


Roman dont le personnage fait partie : Au bord de l'eau, de Shi Nai'an

Fiche du personnage

Nom : Zhu Tong (朱仝)

Surnom en français : Belle Barbe
Surnom en anglais : Beautiful Beard
Surnom en chinois : mei xu gong (美鬚公)

Position dans la bande du Mont Liang : 12e astre céleste
Chapitres où il apparaît : 13, 18, 22, 51, 52, 54, 68, 72, 89, 100
Chapitre où il quitte l'histoire : 100 (obtient un poste officielle après les expéditions militaires des 108 héros)

Le héros bienveillant

Le héros bienveillantDe tous les héros du roman «Au bord de l'eau», Zhu Tong est l'un de ceux qui affiche le visage le plus bienveillant et le moins barbare. En quelque sorte, sa morale personnelle est en harmonie avec les idéaux du public occidental, contrairement à certains autres héros du récit qui ont parfois des attitudes cruelles et ultra violentes.

A ce titre, il est l'un des meilleurs symboles de ces hommes de grande valeur qui dans le roman sont poussés par l'injustice à devenir des hors la loi. Conscient de sa grande valeur, les bandits du Mont Liang mettront d'ailleurs en oeuvre les pires des stratagèmes pour obtenir son adhésion.

Agent de police dans le comté de Yucheng, à Jizhou (Shandong), et meilleur ami de son collègue Lei Heng, Zhu Tong est autant respecté dans la confrérie des braves que par ses supérieurs hiérarchiques.

Sa longue barbe et son allure le font ressembler au général de la période des Trois Royaumes Guan Yu, ce qui renforce un peu plus sa réputation et lui vaut son surnom. D'origine aisé, cet grand expert en arts martiaux a consacré sa vie à aider ceux dans le besoin, ce qui le rend populaire également auprès du petit peuple.

L'amitié avant le devoir

Après le célèbre épisode du vol des cadeaux d'anniversaire du Premier ministre Cai Jing, Zhu Tong et Lei Heng, chargé de capturer les coupables, préfèrent les laisser s'enfuir, par respect notamment pour leur ami Chao Gai.

Par la suite, Zhu Tong réitère son attitude «chevalresque» envers Song Jiang, après que celui-ci ait tué Yan Poxi. Le jour où Lei Heng, dans un moment de colère, tue une chanteuse du nom de Bai Xiuying, Belle Barbe se voit chargé de l'escorter jusqu'à la prison de Jizhou.

Mais une nouvelle fois, Il donne la priorité à l'amitié et laisse Lei Heng s'échapper. Il s'agit de la fois de trop, et le policier se voit condamné à un exil vers Cangzhou.

Sur place, le préfet se prend de sympathie pour lui, tout comme le fils de ce dernier. Zhu Tong se retrouve ainsi chargé de veiller sur l'enfant de 4 ans, dont il devient proche, ce qui fait de Zhu Tong l'un des personnages les plus bienveillants du roman. Mais son esprit paternel va rapidement être mis à mal par les membres du Mont Liang, qui viennent à sa rencontre pour le recruter.

Un coeur paternel blessé par le bestial Li Kui

Un coeur paternel blessé par le bestial Li KuiNe voulant pas entrer dans la clandestinité, il refuse poliment l'invitation. Mais Li Kui ne l'entend pas de la même oreille et enlève puis tue le fils du préfet, ne laissant ainsi aucune autre solution à Zhu Tong que d'intégrer la bande de Song Jiang.

Il s'agit là de l'un des épisodes les plus sombres et immoraux du récit, pas le seul impliquant la brute qu'est Li Kui. Mais son acte est tout sauf impulsif : il n'a fait que suivre les ordres qui lui étaient donnés si Zhu Tong venait à décliner l'offre d'intégrer la forteresse de Liangshan.

Logiquement, l'ancien policier cherche à se venger et poursuit le Tourbillon Noir jusqu'à la demeure de Chai Jin. Le talent et le charisme de ce dernier parviennent à calmer provisoirement Zhu Tong, qui gardera néanmoins une rancoeur tenace envers Li Kui.

Zhu Tong va finalement devenir l'un des chefs de la cavalerie du Mont Liang, et le 12e astre céleste désigné par une manifestation mystique.

Après l'obtention de l'amnistie impériale, Zhu Tong suivra ses frères d'armes dans leurs campagnes militaires au nom de l'empereur des Song, afin de vaincre les Tartars au nord et les rebelles du sud.

Il s'illustrera régulièrement sur le champ de bataille et fera partie des rares survivants de la dernière expédition contre Fang La. A son retour dans la capitale, il se verra offrir un poste officiel comme la plupart de ses frères d'armes encore vivant (exceptés ceux qui sont retournés à une vie loin des affres de la cour comme le Prodige Yan Qing).

 

 
Bookmark and Share
billet avion
Annuaire Asie (Japon, Chine, Inde, Coree, Vietnam, Thailande, Cambodge, Laos, ...) < >