Le signe du Dragon PDF Imprimer Envoyer
Écrit par La rédaction d'Ici la Chine   
Vendredi, 11 Décembre 2009 21:33

Le signe du Dragon

Doué, charismatique, volontaire, tenace, fort et chanceux, le Dragon a tout pour lui, et sait s'en servir pour jouer un rôle de meneur. Cependant, malgré ses réussites, il a du mal à se satisfaire de ce qu'il a ainsi qu'à faire preuve de flexibilité ou de tolérance...
Note : cet article n'indique que les tendances du Dragon en général et en rien des affirmations absolues. L'élément (bois, métal, eau, feu, terre), ainsi que le contexte dans lequel vit une personne influencent évidemment la personnalité de chacun.

La fiche du dragon

Caractère chinois :lóng
Dominante : yang
Points forts : chanceux, franc et entier, sait tout faire, vainqueur dans l'âme, de bon conseil
Points faibles : trop confiant, vantard, irritable, têtu

En amour : un briseur de coeur, il sait se faire aimer des autres mais tombe rarement amoureux. Il se marie tard voire jamais car il se suffit à lui même

Chiffres fétiches : 3, 4, 5, 6, 15, 21, 34, 35, 36 et 45

Partenaires idéaux : Rat , Serpent, Lapin, Singe

Mauvais signes :
Dragon, boeuf, chien

Années lunaires : 1892, 1904, 1916, 1928, 1940, 1952, 1964, 1976, 1988, 2000, 2012

Le Dragon, une force de la nature

Comme le Tigre, le Dragon est un signe de très grande chance. Mais si le félin est considéré comme la plus grande force terrestre, le Dragon est lui la plus puissante force céleste, et l'influence astrologique la plus bénéfique.

Symbole de l'empereur de Chine, il est débordant de santé et d'énergie, en résumé, c'est une force de la nature. C'est un vainqueur dans l'âme voué aux plus grandes réussites car il sait parfaitement ce qu'il veut et met les moyens en oeuvre pour l'obtenir. Et cela qu'il s'agisse d'un idéal noble ou d'une cause mauvaise...

Magnifique est l'adjectif qui pourrait décrire le Dragon : doué pour beaucoup de choses, il est intelligent, volontaire, tenace, parfois sage, généreux mais aussi très charismatique et généreux.

Un diseur de vérité

Ainsi en amour, il risque de briser bien des coeurs, car s'il se fait facilement aimer, il aime rarement en retour. Puissant et agressif, il aime le pouvoir, qui d'ailleurs lui va à merveille car il a l'âme d'un chef.

De plus, sa qualité d'observateur et ses bons conseils, bien que balancés sans délicatesses, font souvent mouche. D'où un certain respect et une écoute à son égard. Il faut également ajouter sa grande franchise, et son incapacité à la mesquinerie, l'hypocrisie ou encore la médisance. Ce qui lui empêche d'ailleurs d'être diplomate par la même occasion.

Mais comme tout les autres signes, le Dragon comporte ses défauts. En premier lieu, il a tendance à parler plus haut qu'il ne le devrait, et son orgueil le pousse à s'emballer de manière régulière.

Éternel insatisfait

Alors que sa vie est faite de nombreuses réussites, il a du mal à s'en satisfaire et ne se sent que rarement comblé. D'ailleurs, il peut s'attarder et perdre le moral sur des problèmes mineurs, et en cas d'échec quelque part, sa rage fait froid dans le dos.

Il est en général une personne très exigeante envers lui même et les autres, spécialement ses parents. La réaction d'autrui lui laisse souvent le sentiment d'être un incompris, mais en réalité, il gagnerait beaucoup à se montrer plus flexible et tolérant envers ceux qui sont moins doués de nature que lui.

Son autre grand défaut serait d'être facilement trompé lorsque l'on joue sur la corde sentimentale, car tout puissant et exigeant qu'il est, le Dragon sait être généreux.

En bref, il peut se révéler magnifique et ainsi, beaucoup de familles en Chine essayent de donner naissance à un enfant de ce signe. Il est censé apporter quatre bénédictions : la vertu, la richesse, l'harmonie et la longévité (lui même fait d'ailleurs souvent de vieux os).

Mais attention, car comme pour le Tigre, deux Dragons auront beaucoup de mal à cohabiter ensemble.
 
Bookmark and Share
billet avion
Dao De Jing, le Livre de la Voie et de la Vertu (Livre I, chapitre 30)

article thumbnail

Chapitre trente du Livre I du Dao De Jing (Tao Te King), l'ouvrage de base du Taoïsme, généralement attribué à Lao Zi.


Dao De Jing, le Livre de la Voie et de la Vertu (Livre I, Chapitre 29)

article thumbnail

Chapitre vingt-neuf du Livre I du Dao De Jing (Tao Te King), l'ouvrage de base du Taoïsme, généralement attribué à Lao Zi.


Dao De Jing, le Livre de la Voie et de la Vertu (Livre I, Chapitre 28)

article thumbnail

Chapitre vingt-huit du Livre I du Dao De Jing (Tao Te King), l'ouvrage de base du Taoïsme, généralement attribué à Lao Zi.


Dao De Jing, le Livre de la Voie et de la Vertu (Livre I, Chapitre 27)

article thumbnail

Chapitre vingt-sept du Livre I du Dao De Jing (Tao Te King), l'ouvrage de base du Taoïsme, généralement attribué à Lao Zi.


Annuaire Asie (Japon, Chine, Inde, Coree, Vietnam, Thailande, Cambodge, Laos, ...) < >